L’arrivée du Soleil


En ce mois d’Avril, les premiers rayons de soleil ont déjà fait de belles apparitions. On serait tenté de faire bronzette toute la journée. Attention les premiers rayons de soleil printanier sont les pires pour notre peau.

Pourquoi?

Tout d’abord, il ne faut pas oublier que pendant les mois d’hiver, notre peau n’a pas été exposée au soleil. Les mélanocytes (cellules qui pigmentent la peau en fabricant la mélanine qui est un photo protecteur) ne sont pas stimulées. Si on s’expose aux premiers rayons sans protection, on risque d’attraper des coups de soleil car les mélanocytes sont au repos.
Ensuite, les températures printanières ne sont pas les mêmes que celles d’été alors, comme nous avons moins chaud, nous nous exposons  plus longtemps donc plus de risque d’attraper des coups de soleil.

 

Avec tout ça, le soleil, c’est un ami ou pas?

Le soleil est indispensable à la vie et permet la synthèse de la vitamine D grâce aux UV. Malheureusement, ces derniers ne sont pas pour autant nos amis…
IL existe 3 type d’UV :  – les UVA : responsable du vieillissement cutané
– Les UVB : B pour brûlûres, je vous laisse deviner, ceux là sont responsables des coups de soleil.
– Les UVC sont les plus nocifs, heureusement pour nous, ils sont filtrés par la couche d’ozone.

Les UVA et les UVB sont responsables des cancers de la peau.

Le mélanome est un cancer de la peau redoutable, ce n’est pas le plus répandu heureusement.
Détecté tôt, il est d’excellent pronostic, détecté trop tard, il peut révéler des métastases qui peuvent se trouver dans n’importe quel organe.

 

Des scientifiques anglais ont réalisé une étude pour connaître le nombre critique de grains de beauté. Ils ont trouvé que plus de 11 grains de beauté sur le bras droit entraîne une probabilité d’en avoir plus de 100 sur le reste du corps donc risque plus élevé de développer un cancer de la peau : protection maximale.(1)

 

IDÉE REÇUE

S’il y a des nuages, on ne risque rien, de toute façon, on ne bronze pas.
c’est totalement FAUX !!

ATTENTION, s’il y a des nuages, on se protège quand même. Les nuages laissent passer les UV. Seuls les gros nuages sombres filtrent les UVA, mais ils laissent passer les UVB donc risque de coup de soleil.
Il est intéressant de noter que la population de la région Bretagne présente plus de cancers de la peau que celle de la région PACA.
En effet, l’ensoleillement est le même dans ces deux régions mais il est moins ressenti en Bretagne, car plus de nuages, de sorte que les gens ont moins tendance à se protéger.

 

Qu’est ce qu’on fait?

On se protège ! Ce n’est pas parce que c’est le printemps qu’on ne doit pas mettre de crème solaire, alors pour les premiers rayons, protection SPF 50 obligatoire, même pour les peaux mates. Vous stimulez vos mélanocytes tout en protégeant votre peau. Vous bronzerez certes moins vite, mais vous bronzerez quand même. Plus tard, durant l’été, vous pourrez diminuer votre SPF.
Pour les peaux blanches, écoutez vous, si au bout de 10 min d’exposition sans protection, vous commencez à ressentir des picotements et/ou des rougeurs alors ce sera une crème SPF 50 durant tout l’été.

Vous pouvez faire une cure de compléments alimentaires 3 à 4 semaines avant votre exposition.

Mangez des fruits et des légumes contenant du beta carotène.

Si vous aimez les produits de la marque Monoï, vous pouvez les utiliser sous certaines conditions : vers la fin de l’été, au mois d’Août car votre peau aura fabriqué de la mélanine et à partir de 17h, pas avant.

(1) source : votre santé sans risque du Dr Frédéric SALDMANN